Réglages des cookies
Paramétrez vos cookies pour naviguer sur ce site
Cookies essentiels
- Cookies de session
- Cookies de connection
Performance
Fonctionnels
- Google Maps
- YouTube
- Réseaux sociaux
Ciblage
- LinkedIn

« La culture d’entreprise ne s’impose pas par le haut. Elle doit être vécue par la base. »

Tom 3

Entretien avec Dr. Thomas Schneider, coactionnaire et consultant

Salut Tom, quel est ton rôle chez Great Place to Work ?

Je suis coactionnaire et consultant en culture d'entreprise. J'aide les organisations à analyser leur culture d'entreprise et à devenir un employeur de choix. Je le fais pour tous les secteurs et pour des organisations nationales et internationales. Dans l'environnement agile au sein de Great Place to Work Suisse, je suis actuellement responsable de la coordination de la gestion de projets et des ressources humaines.

Quand et comment es-tu arrivé chez Great Place to Work ?

Je suis arrivé chez Great Place to Work il y a quatre ans après avoir fait des recherches en positionnement stratégique des organisations en fonction de leur culture d’entreprise. En tant que psychologue d'entreprise, je m'intéresse à la façon dont les gens perçoivent les organisations et comment ils se comportent en tant que groupe. Great Place to Work offre un nombre incroyable de possibilités d’étudier la question à partir de la culture d’entreprise.

Le nom de l'entreprise est-il à la hauteur de ce qu’il promet ? ;-)

Oui, en ce qui me concerne. Je travaille au sein d’une excellente équipe et j'ai la possibilité de travailler sur un sujet qui me tient tout particulièrement à cœur. Nous sommes organisés de manière agile et pouvons rapidement mettre en œuvre nos propres idées ou les besoins de nos clients.

Qu'est-ce qui fait selon toi qu’un employeur est une Great Place to Work ?

Pour moi, une "Great Place to Work" est une entreprise qui place les gens au centre de ses préoccupations. Une "Great Place to Work" est basée sur une culture de confiance qui permet à tous les employés d’apporter leurs compétences de la manière la plus indépendante possible en vue d’atteindre les objectifs de l'organisation. Les employés voient ainsi leur contribution comme une valeur ajoutée de l’organisation et cela donne du sens à leur travail. Pour moi, une "Great Place to Work" c’est d’abord une organisation qui fait preuve de courage en développant le plein potentiel de ses employés sur la base d’une confiance mutuelle.

La culture d’entreprise importe énormément pour devenir une "Great Place to Work". La culture d'entreprise, c’est quoi pour toi ?

Je vais me simplifier la vie et répondre que pour moi, la culture c’est ce que nous mesurons avec notre modèle Great Place to Work basé sur des faits concrets. Et je peux dire cela en toute bonne conscience, car les problèmes de crédibilité du leadership, de respect des employés et d'équité dans les processus et les programmes ont été maintes fois validés au cours de mon travail quotidien avec nos clients. À ces thèmes, viennent s’ajouter la conception du travail d'équipe, ainsi que la fierté pour son propre travail et pour l'organisation pour laquelle une personne travaille. Ce qu’il faut bien comprendre c’est que la culture d’entreprise ne s’impose pas depuis le haut. Elle doit être vécue par la base.

Tom 1

« Les organisations qui s’engagent pour améliorer leur culture d’entreprise montrent justement à leurs employés actuels et futurs que la création d'un collectif compte pour elles. »

Pourquoi les entreprises doivent-elles apprendre à gérer leur culture d'entreprise ?

Parce que c'est à la fois un moyen et une fin en soi. Dans nos activités d'analyse et de recherche, nous remarquons des liens puissants entre les différents aspects de la culture d’entreprise et la valeur ajoutée. Nous constatons, par exemple, des taux de départ des salariés plus faibles, une croissance des ventes plus élevée et une plus grande implication des employés dans les organisations auxquelles nous attribuons une excellente culture d’entreprise. La culture d’entreprise est souvent utilisée comme moyen de parvenir à une fin. Or la culture d'entreprise est une fin en soi. Autrement dit, le chemin pour sa conception est souvent l'objectif en soi. Les organisations qui s’engagent pour leur culture d’entreprise montrent justement à leurs employés actuels et futurs que la création d'un collectif compte pour elles.

Quelle est ta contribution à une meilleure culture d’entreprise ?

Je dispose d’une bonne expérience en matière d'analyse et de création de culture d'entreprise pour les organisations. Je crois qu’il est important de faire prendre conscience qu'une excellente culture d'entreprise se conçoit en collaboration avec les employés : autrement dit, qu’elle est propre à chaque organisation. Je peux aider à prendre en compte les domaines importants de la conception et à fournir des informations concrètes grâce à différents modèles. Mon expérience, ma formation en psychologie des affaires, mais aussi mon enseignement dans le domaine de l'économie comportementale sont utiles en cela.

Qu'est-ce qui fait de toi un expert en culture d'entreprise ?

J'ai acquis une expérience dans différents secteurs et avec différentes organisations au cours des quatre années travaillées chez Great Place to Work. Avant cela, j'ai travaillé pour SwissRe, pour la clinique psychiatrique universitaire de Zurich, pour Manres et pour l'Université des sciences appliquées de Zurich, ce qui m'a donné un aperçu des différentes cultures d’entreprise. Je dispose d’une base scientifique et théorique grâce à mes études en économie et à ma thèse en management stratégique. J'aime également beaucoup enseigner dans le domaine de l'économie comportementale. Surtout parce qu'il s'agit de la façon dont les gens perçoivent les choses et de leurs décisions dans un contexte économique. La culture d’entreprise est un facteur très important de la conception.



+41 44 244 31 11
© Great Place To Work® Institute. All Rights Reserved.
made with by CIC