Réglages des cookies
Paramétrez vos cookies pour naviguer sur ce site
Cookies essentiels
- Cookies de session
- Cookies de connection
Performance
Fonctionnels
- Google Maps
- YouTube
- Réseaux sociaux
Ciblage
- LinkedIn

« Au final, ce qui compte c'est la façon dont les gens interagissent sur leur lieu de travail. »

Patrick 01

Entretien avec Patrick Mollet, coactionnaire et consultant

Salut Patrick, quel est ton rôle chez Great Place to Work ?

J’assume différentes fonctions. Tout d’abord, je sensibilise les organisations à la culture d’entreprise et je leur montre comment, en tant qu'experts, nous pouvons les soutenir. Et dans le même temps, je suis également responsable, en interne, des finances et de l'informatique. 

Et comment es-tu arrivé chez Great Place to Work ?

La rencontre s’est faite deux fois : la première fois, c’était en 2009, peu de temps après le lancement. J’avais participé à sa fondation en aidant l’entreprise à s’installer en Suisse. Mais je possédais toujours ma propre start-up en RH et je n'étais donc actif que d’un point de vue stratégique. Je n'ai vraiment rejoint Great Place to Work qu’en 2018, après avoir vendu ma start-up. C’est là que j’ai donc intégré l'équipe opérationnelle.

Le nom de l’entreprise Great Place to Work est-il à la hauteur de ce qu’il promet ? ;-)

Le nom de notre entreprise induit évidemment beaucoup. Mais pour moi, c'est un excellent endroit pour travailler et nous travaillons tous les jours à l'améliorer encore.

Patrick 03

« J'essaie de rester calme et détendu, même dans des situations difficiles. »

Qu'est-ce qui fait selon toi qu’un employeur est une Great Place to Work ?

Je souhaite mettre en œuvre des projets innovants pour nos clients avec des collègues motivés. Et tout cela dans un environnement dynamique et valorisant, qui m’offre beaucoup de liberté. 

La culture d’entreprise importe énormément pour devenir une Great Place to Work. La culture d'entreprise, c’est quoi pour toi ?

Pour moi, il s’agit plus des interactions quotidiennes que de jolis mots sur une affiche. Au final, ce qui compte c'est la façon dont les gens interagissent au travail, que ce soit entre collègues ou avec la hiérarchie. Chaque organisation a son propre ADN et elle doit trouver les personnes qui correspondent à sa propre culture. 

Tu disais au début que tu cherches à sensibiliser les organisations à la culture d’entreprise.Pourquoi les entreprises doivent-elles apprendre à gérer leur culture d'entreprise ?

Nous avons découvert grâce à nos nombreuses années d'expérience et analyses qu’instaurer une bonne culture d’entreprise vaut la peine, et ce de plusieurs manières : les employés satisfaits sont plus fidèles, plus productifs et plus innovants : ils sont la garantie de clients satisfaits. Ce sont toujours les employés qui développent de nouveaux produits, se démènent pour les clients, autrement dit, qui créent de la valeur ajoutée, jamais l'organisation en tant que personne morale. En fin de compte, le succès d’une entreprise dépend de ses employés.

Quelle est ta contribution à une meilleure culture d’entreprise ?

J'essaie d'être juste, respectueux et crédible dans mes interactions quotidiennes et de créer le meilleur environnement possible pour toute l'équipe, afin que chacun puisse travailler de son mieux. J'essaie aussi de rester calme et détendu, même dans des situations difficiles.

Qu'est-ce qui fait de toi un expert en culture d'entreprise ?

Cela fait maintenant 10 ans que je me pose la question de savoir ce qui rend un employeur attractif et à quoi ressemblera le travail de demain. J'ai tissé des contacts avec des centaines d'entreprises et d'organisations différentes. En tant qu'entrepreneur, j’essaie aussi toujours de garder les bénéfices commerciaux en tête.



+41 44 244 31 11
© Great Place To Work® Institute. All Rights Reserved.
made with by CIC